Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopdie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum Potterfiction Radio Indpendante  Transmission Magique Bavardage Beedle Blog

Harry Potter compatible avec la foi catholique ? - Shelbock

Pour donner votre avis sur les articles et les brèves de la Gazette.

Harry Potter compatible avec la foi catholique ? - Shelbock

Messagepar Splash-slash » 13 Jan 2013, 16:50

http://www.gazette-du-sorcier.com/Harry ... ec-la,1594

J'aime beaucoup cet article ! Je me suis justement souvent demandé pourquoi HP était à ce point rejeté par certains catholiques puisque les valeurs principales qui y sont développées correspondent à la majorité des valeurs du catholicisme !
Évidement, l'église a comme un soucis avec le principe de sorcellerie, mais je pense qu'il faut plutôt voir ça comme un moyen de faire parvenir certaines valeurs à un grand nombre grâce à ce filtre fantastique. Un enfant (ou pas) qui lit HP va s'identifier à un des héros et va vouloir faire comme untel et aider ses amis, être courageux, s'inspirer des grands thèmes pour influencer sa vie...
Un avis positif et documenté d'un homme d'église sur le sujet, qui dépasse le "filtre" magique pour s'intéresser au message de fond, à lire ! :D
Image
Un pour tous, tous poussins ! Image
Avatar de l’utilisateur
Splash-slash
Rédacteur
 
Messages: 1006
Inscription: 22 Avr 2010, 18:47

Re: Harry Potter compatible avec la foi catholique ? - Shelb

Messagepar Pantalaemon » 13 Jan 2013, 17:10

Splash-slash a écrit:Un enfant (ou pas) qui lit HP va s'identifier à un des héros et va vouloir faire comme untel
C'est en général précisément le problème. XD Tu te souviens, Harry Potter, "ça vient pas vraiment de dieu, tu vois" > https://www.youtube.com/watch?v=dij18CT8JZU

Les enfants vont vouloir réaliser des invocations :
Image

"It contains some powerful and valuable lessons about love and courage and the ultimate victory of good over evil," said Paul Hetrick, spokesman for Focus on the Family, a national Christian group based in Colorado Springs. "However, the positive messages are packaged in a medium — witchcraft — that is directly denounced in Scripture." In 2002, Chick Publications went so far as to produce a comic book tract called "The Nervous Witch" about two teenage girls who get seriously involved in occult witchcraft and become demonically possessed as a direct result of reading Harry Potter books. [3]


Offense encore plus gravissime, Harry Potter "devient une véritable religion", et il ne faut pas oublier que l'idolâtrie c'est le mal (sauf que c'est pour le tout pur tout blanc Justin Bieber ou les 1D, ou autre groupe de jeunes propres sur eux qui ont jurés qu'ils toucheront pas à une fille avant le mariage ; là, les jeunes adolescentes catholiques peuvent idolâtrer tant qu'elles veulent) :
Image

En plus, Harry sert en retour d'argument contre la foi
Spoiler (cliquez pour révéler) :
 


Bref, l'argument est en général que les enfants sont incapables de passer outre le "filtre", qu'ils prennent tout ce qu'on leur dit au premier degré et que c'est donc pas bien de leur inculquer des trucs comme l'occulte si jeune (le catéchisme de l'occulte, en gros, sauf que le catéchisme enseigne des valeurs sous le couvert d'une histoire à ne pas prendre au premier degré, tandis que HP... euh, je sais pas).

Anyway, l'avis de ce prêtre est intéressant, mais j'ai quand même dû m'arrêter à la première vidéo au vu de ce qui me paraissait être de grosse incompatibilités de foi.
"La magie de Harry est différente, parce que c'est un autre monde ; elle est naturelle, alors que chez nous la magie est démoniaque" > les gens qui pratiquent la "magie" dans notre monde diront que la magie est naturelle dans "notre monde" aussi, et pas démoniaque. C'est bien qu'il y réfléchisse un peu plus que d'autres religieux, mais j'ai toujours de grosses difficultés avec ceux qui sont incapables de compromis sur leur vision du monde et déforme donc la vision du monde "des autres" afin qu'elle colle à la leur.
Image
You don’t have sex near unicorns. It’s an ironclad rule. It’s tacky. (JK Rowling)
Known. Some. Call. Is. Air. Am.
Avatar de l’utilisateur
Pantalaemon
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
 
Messages: 7005
Inscription: 29 Juin 2007, 16:49
Localisation: Parmi les ruines de vers brisés.

Re: Harry Potter compatible avec la foi catholique ? - Shelb

Messagepar Llewellyn » 13 Jan 2013, 20:18

Pantalaemon a écrit:Offense encore plus gravissime, Harry Potter "devient une véritable religion", et il ne faut pas oublier que l'idolâtrie c'est le mal
Si Rowling donnait un autre million de livres à l'Église, comme elle l'avait fait pour son parti politique, ça arrangerait bien ses affaires vis-à-vis de la dite Église ? :lol:

Bref, l'argument est en général que les enfants sont incapables de passer outre le "filtre", qu'ils prennent tout ce qu'on leur dit au premier degré et que c'est donc pas bien de leur inculquer des trucs comme l'occulte si jeune (le catéchisme de l'occulte, en gros, sauf que le catéchisme enseigne des valeurs sous le couvert d'une histoire à ne pas prendre au premier degré, tandis que HP... euh, je sais pas).
Jésus, mais aussi Staline (Jossip Djougachvili) avaient bien compris, l'un et l'autre, et bien d'autres aussi : « Laissez venir à moi les petits enfants » afin de les endoctriner.
Je trouve que c'est quand même prendre les enfants pour des imbéciles, en face de ce qu'ils peuvent voir et vivre toute la journée dans nos pays, plutôt démocratiques, où toutes les opinions ou presque peuvent s'exprimer, et être confrontées à la discussion.
Dès quatre ans, un enfant aurait (dit-on) un quotient intellectuel de moitié de ce qu'il aura à l'âge adulte.
L'enfance est le moment de la vie où on apprend à devenir adulte, par le jeu et l'imitation.
Mais Harry Potter c'est du roman ! Les enfants (et les autres) le savent !
Pourquoi s'en prendre à ces romans-là, et pas à des centaines ou des milliers d'autres, écrits avant puis après, traitant aussi de toutes sortes de magies, voire de « satanisme » ?
À cause de son immense, énorme, inimaginable succès ? :mrgreen:


Chez http://www.poudlard.org/ j'avais trouvé un texte (et sauvé sur mon ordinateur :wink: ) d'un nommé _Alex_, texte actuellement introuvable sur le site. En voici des extraits.

Titre : La connotation religieuse de la série

« “Pour moi, les parallèles religieux ont toujours été évidents”, a-t-elle expliqué. “Mais je n’ai pas voulu en parler trop ouvertement parce que je pensais que cela pourrait montrer aux personnes qui voulaient suivre l’histoire en temps voulu où nous allions.”
En effet, dans sa version la plus simplifiée, le dernier récit des aventures de Harry peut se résumer à celui d’une résurrection, Harry se rendant dans une station conduisant au royaume céleste après avoir été la cible d’un sortilège de la mort dans le 35ème chapitre, pour revenir au monde des vivants tout de suite après.
Mais si elle s’est plus souciée de la narration dans les 6 premiers livres, elle ne l’était clairement plus lorsque Harry se rend sur la tombe de ses parents dans le chapitre 16 des Reliques de la Mort, intitulé “Godric’s Hollow”. Sur la pierre tombale de ces derniers, il lit la citation, “Le dernier ennemi qui sera détruit, c’est la mort.”, alors que sur une autre pierre tombale (celle de la mère et de la sœur de Dumbledore) il lit, “Là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur.”
Alors que Rowling affirme que “Poudlard est une école aux multiples fois”, ces citations sont chrétiennes. La seconde est une citation directe des propos de Jésus dans Matthieu 6:21 et la première est tirée de 1 Corinthiens 15:26. Tout comme Hermione l’explique rapidement à Harry après qu’il ait lu les gravures, le message sur la tombe de ses parents signifie “vivre au-delà de la mort. Vivre après la mort.” Il s’agit de l’une des bases fondamentales dans la théologie de la résurrection [chrétienne].
Ce qui s’insère parfaitement dans l’histoire de Harry”, a dit Rowling qui parlait pour la première fois de ces citations.
Ces livres ont un caractère très britannique, donc d’un point de vue pratique Harry allait forcément trouver des citations bibliques sur les pierres tombales”, explique Rowling. “Mais je pense que ces deux citations en particulier qu’il découvre à Godric’s Hollow résument – symbolisent pratiquement la série toute entière.”

Le fait que, l’auteur le reconnaissant elle-même, Harry Potter contienne des thèmes chrétiens peut être ironique en quelque sorte, considérant le fait que de nombreux leaders chrétiens ont accusé la série de démystifier la sorcellerie et de la rendre acceptable. Alors qu’il n’étaient encore connu que comme le Cardinal Joseph Ratzinger, le Pape lui-même a condamné les livres, écrivant que leur “manière subtile de séduire, qui agissait sans que l’on s’en rende compte … déformait profondément le christianisme dans l’âme avant qu’il ne puisse grandir correctement.” »

Et l'article de conclure par :
« “Je vais moi-même à l’église”, a-t-elle déclaré. “Je ne suis pas responsable des frivolités lunatiques de ma propre religion.” »

Manifestement, le sieur Ratzinger n'a pas lu l'amitié, l'amour, le dévouement, le courage, etc. qu'on trouve à chacune des 4000 pages de la série.
Offrons-lui des lunettes, ou un cours de philologie. Dommage, Marcel Granet n'est plus de ce monde.


D'autres auteurs se sont penché sur ces « livres pour enfants » :mrgreen:. Ils les ont lus comme l'aurait fait Marcel Granet (par exemple), et ont découvert bien des choses.

Par exemple, je retrouve ces quelques mots de Benoît Virole, psychanalyste.
http://www.benoitvirole.com http://pagesperso-orange.fr/virole/LIT/LITmain.htm ne fonctionne plus.

« [La magie] doit aussi être limitée, circonscrite dans des enclaves précises dont la transgression est fondamentalement sacrilège. Sacrilège, oui, car c’est bien effectivement une résurgence de la représentation du sacré qui court sous toute l'œuvre de Rowling. Le monde des Moldus et le monde des Sorciers reproduisent le clivage fondamental entre le profane et le sacré, entre le monde sécularisé d’une société marchande devenue imbécile (la famille Dursley) et un monde sacré, certes dangereux et ambivalent, mais où la question du sens est non seulement centrale, mais où elle est la seule vraie question. Ce n’est pas le moindre des paradoxes du succès d’Harry Potter. Cette œuvre étonnante, soutenue par les flux séculiers et combien profanes du marché libéral, véhicule à l’échelle de la planète, une vision secrète du sacré. »

Si les religieux ont ressenti cela à la lecture de Harry Potter, on peut comprendre qu'ils n’apprécient pas ce foulage aux pieds de leur pré-carré.
Et Joanne Rowling serait alors encore plus géniale, d'avoir tant disséminé (dissimulé ?) dans son œuvre, laquelle se lit pourtant au premier degré quel que soit l'âge (du lecteur), au contraire par exemple du Petit prince d'Antoine de Saint-Exupéry, ou du Peter Pan de James Barrie.
« Hor befe gallet en em ober lazhañ, pe gwashoc'h bezañ kas en-dro. » Hermione
« On aurait pu se faire tuer, ou pire être renvoyés. »

Harry Potter ha maen ar furien
Avatar de l’utilisateur
Llewellyn
A.P.T.E. à la Gazette
 
Messages: 1043
Inscription: 26 Aoû 2009, 18:55
Localisation: Médicomage à Caerdydd, Ysbyty Athrofaol Cymru

Re: Harry Potter compatible avec la foi catholique ? - Shelb

Messagepar Mîrmegil » 13 Jan 2013, 21:27

Malheureusement, j'ai l'impression que l'analyse s'arrête au domaine des valeurs chrétiennes, sans considérer certains concepts théologiques centraux du catholicisme (1). Si Joseph Ratzinger (2) affirme :
manière subtile de séduire, qui agissait sans que l’on s’en rende compte … déformait profondément le christianisme dans l’âme avant qu’il ne puisse grandir correctement.

, il faut se demander ce qui peut fonder sa pensée. On est quand même en présence d'un intellectuel d'assez haute volée.

Fondamentalement, ce qui gène dans Harry Potter est, selon moi, ce que représente la magie : une puissance soumise au libre-arbitre capable de surpasser la Nature. Autrement dit, dans Harry Potter, il n'y a pas de notion de "Grâce" ou de "Salut". Pour pas me perdre dans tout un tas d'exemples que je maîtriserais moyennement (3), on peut juste se dire que quand Potter a le choix entre revenir dans le monde des vivants et suivre Dumbledore dans son rêve héroïné, on est en désaccord total avec la Sola Gratia augustinienne.

Bon, j'espère avoir pas trop fait de contre-sens, parce que la théologie, c'est un peu le boxon et personne est d'accord, et d'ailleurs, je me suis arrêté au jansénisme et suis incapable de faire un commentaire fondé sur de la théologie moderne :lol:. Toujours est-il que les livres de Rowling laissent de côté tout le pan de la philosophie chrétienne qui fait la différence entre un vague guide éthique et une religion :wink:.

(1) Comme l'article ne porte que sur le catholicisme, je vais aussi m'y limiter ; j'ai pas les connaissances suffisantes pour critiquer vis-à-vis de la Réforme, même si les attaques les plus virulents à l'égard de HP sont liées à certains évangélistes.
(2) Et pas le Pape ; à l'époque de cette citation, je crois qu'il n'était pas encore infaillible.
(3) Et si ça vous intéresse vraiment, allez lire Saint Augustin.
Image
Avatar de l’utilisateur
Mîrmegil
Ⓐdmin
 
Messages: 1945
Inscription: 19 Oct 2005, 15:08
Localisation: Dans les tuyaux

Re: Harry Potter compatible avec la foi catholique ? - Shelb

Messagepar Barthemius » 13 Jan 2013, 23:18

Je pense que la plupart des gens qui dénigrent Harry Potter sur des principes religieux n'ont pas lu le livre (Je serais - agréablement ! - étonné que ce soit le cas de Ratzinger), et sont de toute manière, relativement rares chez les catholiques, peut-être un peu moins chez les évangéliques comme disait Mîrm. La plupart du temps, c'est simplement la référence à la sorcellerie qui fait tiquer (cf la vidéo de Panta, où le fait de "pratiquer" (xd) Harry Potter est assimilé au mal :lol: ).
Alors certes, je me réjouis qu'un membre de la religion catholique puisse donner une image un peu moins négative de la manière dont cette religion peut percevoir HP. Mais je pense qu'il serait tout aussi inutile de vouloir absolument prouver que la série est une oeuvre chrétienne qu'il est ridicule et stupide de la dénoncer pour les raisons inverses.

Il n'est pas besoin je pense d'être un expert en théologie pour saisir les références chrétiennes dans le bouquin (amour, sacrifice, résurrection, etc...), d'autant plus lorsqu'on sait que JK serait croyante ; mais je pense qu'il s'agit là en fait, comme JK le sous-entend elle même, d'avantage d'une imprégnation culturelle judéo-chrétienne, plutôt que spécifiquement religieuse. La religion étant d'ailleurs, à proprement parler, complètement absente en tant que telle de l'oeuvre, ce qui fait justement que chacun peut se l'approprier, quelle que soit sa (non-)croyance.
Je ne crois pas qu'il soit nécessaire de chercher au delà, en tout cas pas s'il s'agit d'entrer dans des considérations théologiques que l'auteur n'a à mon avis probablement pas eu à l'esprit (mais je peux me tromper).

Troisièmement, comme disait Llewellyn ou Panta je ne sais plus, j'aurais tendance à penser que les enfants qui lisent HP sont de toute façon capables de comprendre qu'il s'agit d'une fiction, et sont suffisamment intelligents, même à 9-10 ans pour prendre le recul nécessaire. Certes, la série a été lue par des millions de personnes, parfois à des âges où l'on est encore influençable, mais ce serait accorder un bien grand pouvoir à l'oeuvre, et bien peu de jugement aux jeunes lecteurs que de penser qu'elle puisse avoir sur eux un effet néfaste ou quoi.
Image
Gazetteur le plus vert de la St Patrick & Recrue de l'Année 2010
Avatar de l’utilisateur
Barthemius
Lecteur fanatique
 
Messages: 2235
Inscription: 26 Jan 2010, 23:42
Localisation: Dans son bureau du D.R.I.N.G

Re: Harry Potter compatible avec la foi catholique ? - Shelb

Messagepar Llewellyn » 14 Jan 2013, 09:55

Barthemius a écrit:Troisièmement, comme disait Llewellyn ou Panta je ne sais plus, j'aurais tendance à penser que les enfants qui lisent HP sont de toute façon capables de comprendre qu'il s'agit d'une fiction, et sont suffisamment intelligents, même à 9-10 ans pour prendre le recul nécessaire. Certes, la série a été lue par des millions de personnes, parfois à des âges où l'on est encore influençable, mais ce serait accorder un bien grand pouvoir à l'oeuvre, et bien peu de jugement aux jeunes lecteurs que de penser qu'elle puisse avoir sur eux un effet néfaste ou quoi.

Je renvoie à l'enquête en cours par Hélène, Adultes et enfants face à Harry Potter.

Bien sûr les lecteurs de la Gazette qui ont découvert Harry Potter étant jeunes ne représentent qu'une partie infime des lecteurs de ces âges, et ne sont pas significatifs au plan de la statistique vers un éventuel satanisme ou autre perversion de leur christianisme...

Dans l'ensemble, cela a enchanté :lol: leur enfance, ou leur temps de lecture pour les adultes comme moi.
« Hor befe gallet en em ober lazhañ, pe gwashoc'h bezañ kas en-dro. » Hermione
« On aurait pu se faire tuer, ou pire être renvoyés. »

Harry Potter ha maen ar furien
Avatar de l’utilisateur
Llewellyn
A.P.T.E. à la Gazette
 
Messages: 1043
Inscription: 26 Aoû 2009, 18:55
Localisation: Médicomage à Caerdydd, Ysbyty Athrofaol Cymru

Re: Harry Potter compatible avec la foi catholique ? - Shelb

Messagepar Mortelune » 14 Jan 2013, 18:14

Le succès fait toujours naitre la polémique et les réligieux s'en servent comme tribune... rien de bien nouveau à ce sujet. Ce n'est que l'occasion de faire parler d'eux.

Rappelons que Twilight a fait également polémique mais là pour prosélytisme.

Ceci dit je savoure régulièrement les perles des critiques "catholiques" des oeuvres récentes (BD, ciné, bouquin...). C'est souvent amusant au deuxième degré.
Mortelune
Lecteur assidu
 
Messages: 105
Inscription: 14 Oct 2010, 14:42
Localisation: Près de l'océan...

Re: Harry Potter compatible avec la foi catholique ? - Shelb

Messagepar Wendy » 16 Jan 2013, 12:03

Beaucoup de catholiques ont vu que l'intention de JK Rowling était d'apprendre aux enfants et adolescents à différencier le bien du mal.
Apparemment, le pape est opposé à la série, mais selon l'article wikipédia, il n'a lu qu'une fiche (dont on ignore l'auteur) résumant la série. Cette fiche a très bien pu être orientée pour qu'il condamne la série. On n'en sait rien.

D'autres comme lui, font le parallèle : magie=magie noire=diable. je trouve ça réducteur. Dans ce cas là, de nombreuses oeuvres de l'Antiquité sont à bannir, or, si elles sont parvenues jusqu'à nous, c'est bien que l'Eglise a jugé qu'il n'était pas nocif de les lire. Si on est un fervent croyant, à partir du moment où l'on se sent éclairé par "Les saintes écritures", les oeuvres de fiction ne sont pas censées nous atteindre et on peut les lire en faisant la part des choses. Il en va de même pour les enfants. Un enfant élevé dans la tradition catholique croit/sait que la Bible enseigne la Vérité et que les autres livres n'ont rien à voir avec elle. Et les autres enfants savent que Harry Potter, c'est de la fiction. C'est la raison pour laquelle ils vont dire "Ah, si seulement, ça existait" ou "j'aimerais bien être à Poudlard". ça veut bien dire qu'ils savent que c'est impossible. Enfin, il me semble. (Mais bon, je n'ai jamais rencontré d'enfants qui "croient en Harry Potter". J'en ai vu qui jouaient "à Harry Potter" par contre.)


Je me demande si la méfiance exprimée par certains membres du clergé n'est pas un peu en partie due au fait que J.K. Rowling n'est pas catholique, mais anglicane. :scratch: Si elle s'était revendiquée de la foi catholique, ça aurait peut-être changé quelques points de vue.
Image
There's no point being grown-up if you can't be childish sometimes.

UN POUR TOUS ET TOUS POUSSINS Image
Avatar de l’utilisateur
Wendy
Rédacteur
 
Messages: 3821
Inscription: 02 Nov 2005, 14:24
Localisation: dans les nuages ^^"

Re: Harry Potter compatible avec la foi catholique ? - Shelb

Messagepar Mortelune » 16 Jan 2013, 15:04

Wendy a écrit:Dans ce cas là, de nombreuses oeuvres de l'Antiquité sont à bannir, or, si elles sont parvenues jusqu'à nous, c'est bien que l'Eglise a jugé qu'il n'était pas nocif de les lire. Si on est un fervent croyant, à partir du moment où l'on se sent éclairé par "Les saintes écritures", les oeuvres de fiction ne sont pas censées nous atteindre et on peut les lire en faisant la part des choses. Il en va de même pour les enfants. Un enfant élevé dans la tradition catholique croit/sait que la Bible enseigne la Vérité et que les autres livres n'ont rien à voir avec elle. Et les autres enfants savent que Harry Potter, c'est de la fiction. C'est la raison pour laquelle ils vont dire "Ah, si seulement, ça existait" ou "j'aimerais bien être à Poudlard". ça veut bien dire qu'ils savent que c'est impossible. Enfin, il me semble. (Mais bon, je n'ai jamais rencontré d'enfants qui "croient en Harry Potter". J'en ai vu qui jouaient "à Harry Potter" par contre.)


Euh... il ne faut pas délirer non plus. A l'exception des créationnistes (qui représentent une infime partie des croyants), les catholiques savent pertinament que la bible (du moins l'ancien testament) est une oeuvre de fiction. La bible est une oeuvre d'enseignement et non un ouvrage historique. Le nouveau testament est plus soumis à débat (véracité historique ou fiction). Bref, le Vatican reste campé sur des valeurs, piliers de la foix... tout ce qui ne va pas dans ce sens est forcément "mal". Le but est de gérer un risque : imagine la situation eu catéchisme... Moïse a ouvert la mer en deux et c'est vrai, Harry Potter a faire disparaître une vitre est c'est de la fiction... il y a de quoi perturber nos cher petites têtes blondes.

Ceci dit, ce serait "amusant" que d'ici 400 ou 500 ans, Harry Potter devienne le prophète d'une nouvelle religion :lol:

A mon sens, et à l'époque de ma première lecture, la consommation de bierreaubeurre m'avait bien plus dérangé que l'utilisation de la magie (et je sui pourtant catholique).
Mortelune
Lecteur assidu
 
Messages: 105
Inscription: 14 Oct 2010, 14:42
Localisation: Près de l'océan...

Re: Harry Potter compatible avec la foi catholique ? - Shelb

Messagepar Crountie » 16 Jan 2013, 17:43

Mortelune a écrit:Euh... il ne faut pas délirer non plus. A l'exception des créationnistes (qui représentent une infime partie des croyants), les catholiques savent pertinament que la bible (du moins l'ancien testament) est une oeuvre de fiction.

Totalement vrai, mais plus le temps passe plus je me rends compte que de toute façon dans l'esprit de beaucoup de gens (je parle pas forcément de wendy) catholique = créationniste intégriste
Image
Avatar de l’utilisateur
Crountie
Lecteur fanatique
 
Messages: 3488
Inscription: 11 Juil 2009, 17:09
Localisation: Avec les sc(r)outs dans la forêt interdite, en train de camper

Re: Harry Potter compatible avec la foi catholique ? - Shelb

Messagepar Wendy » 16 Jan 2013, 20:01

Ah mais en parlant de Vérité, je pensais à la vérité qui se cache derrière "la parole" et qu'on enseigne au catéchisme, pas aux histoires qui sont dans la bible. XD

Je n'ai jamais confondu les créationnistes et les catholiques. :wink:
Image
There's no point being grown-up if you can't be childish sometimes.

UN POUR TOUS ET TOUS POUSSINS Image
Avatar de l’utilisateur
Wendy
Rédacteur
 
Messages: 3821
Inscription: 02 Nov 2005, 14:24
Localisation: dans les nuages ^^"

Re: Harry Potter compatible avec la foi catholique ? - Shelb

Messagepar Mîrmegil » 16 Jan 2013, 20:16

Wendy a écrit:Dans ce cas là, de nombreuses oeuvres de l'Antiquité sont à bannir, or, si elles sont parvenues jusqu'à nous, c'est bien que l'Eglise a jugé qu'il n'était pas nocif de les lire.


Au sens strict, je crois que c'était assez mal vu, après la Révolution et dans certains milieux cléricaux, de connaître la mythologie latine. En tous cas, Julien Sorel se fait rétamer à je sais plus quelle épreuve du séminaire à cause de ça :lol:.

Wendy a écrit:Je me demande si la méfiance exprimée par certains membres du clergé n'est pas un peu en partie due au fait que J.K. Rowling n'est pas catholique, mais anglicane. :scratch: Si elle s'était revendiquée de la foi catholique, ça aurait peut-être changé quelques points de vue.


Tout comme C.S. Lewis, qui n'a jamais été critiqué pour être de la foi des rosbifs.
Image
Avatar de l’utilisateur
Mîrmegil
Ⓐdmin
 
Messages: 1945
Inscription: 19 Oct 2005, 15:08
Localisation: Dans les tuyaux

Re: Harry Potter compatible avec la foi catholique ? - Shelb

Messagepar Llewellyn » 16 Jan 2013, 20:35

Pour donner une espèce de conclusion pratique à ce débat délicat, je citerai le chiffre de 74 traductions de Harry Potter en autant de langues, y compris en breton. :wink:

Dans ce total, il y a d'évidence diverses religions pratiquées par les lecteurs, adultes ou enfants, que je ne me risquerai pas à inventorier ni à subodorer la diversité et le nombre.

Faire quelque chose, surtout si c'est « bien » ou « bon », surtout de cette ampleur mondiale, ne peut qu'attirer l'ire et la citrique acerbe, pour des tas de raisons, bonnes comme mauvaises, voire erronées (absence de lecture des livres, lecture avec des lunettes spéciales ou des idéologies bien arrêtées, etc.) :lol:

J'ai cité plus haut ce qu'en dit Joanne Rowling :
« “Je vais moi-même à l’église”, a-t-elle déclaré. “Je ne suis pas responsable des frivolités lunatiques de ma propre religion.” »
« Hor befe gallet en em ober lazhañ, pe gwashoc'h bezañ kas en-dro. » Hermione
« On aurait pu se faire tuer, ou pire être renvoyés. »

Harry Potter ha maen ar furien
Avatar de l’utilisateur
Llewellyn
A.P.T.E. à la Gazette
 
Messages: 1043
Inscription: 26 Aoû 2009, 18:55
Localisation: Médicomage à Caerdydd, Ysbyty Athrofaol Cymru

Re: Harry Potter compatible avec la foi catholique ? - Shelb

Messagepar Wendy » 16 Jan 2013, 20:36

Mîrmegil a écrit:.
Au sens strict, je crois que c'était assez mal vu, après la Révolution et dans certains milieux cléricaux, de connaître la mythologie latine. En tous cas, Julien Sorel se fait rétamer à je sais plus quelle épreuve du séminaire à cause de ça :lol:.

Oui, mais c'est parce qu'il est voué à une carrière religieuse et qu'au lieu de répondre en citant des texte religieux, il se sert de textes païens. A côté de ça, à la même époque, on publiait les oeuvres de Sophocle, d'Homère...
Mais il faut quand même souligner que les textes antiques que nous connaissons nous ont été transmis par l'Eglise, puisque ce sont les moines qui les ont recopiés. (Le livre que j'étudie pour mon mémoire a été recopié par des moines copistes, et pourtant, il y a des scènes pires que dans Harry Potter : des magiciennes qui transforment les hommes en animaux, des scènes scabreuses, paganisme.). Mais, comme ils lisaient cela à la lumière de la Bible (Il existe tout un texte qui explique en quoi ce livre porte en lui, même s'il a été écrit par un païen, porte des valeurs chrétiennes). Si l'Eglise avait trouvé ces textes dangereux, elle aurait eu les moyens de les faire disparaître ou de les censurer.

Tout comme C.S. Lewis, qui n'a jamais été critiqué pour être de la foi des rosbifs.

Mais ce n'est pas la même époque. :scratch:
Image
There's no point being grown-up if you can't be childish sometimes.

UN POUR TOUS ET TOUS POUSSINS Image
Avatar de l’utilisateur
Wendy
Rédacteur
 
Messages: 3821
Inscription: 02 Nov 2005, 14:24
Localisation: dans les nuages ^^"

Re: Harry Potter compatible avec la foi catholique ? - Shelb

Messagepar Mîrmegil » 16 Jan 2013, 20:53

Wendy a écrit:
Tout comme C.S. Lewis, qui n'a jamais été critiqué pour être de la foi des rosbifs.

Mais ce n'est pas la même époque. :scratch:


L'Eglise n'a jamais rien redit contre les films qui sont bien contemporains ;). D'autant plus que CS Lewis, c'est juste avant Vatican II. L'atmosphère intellectuelle n'a pas dû tant changer que ça depuis l'époque...

Et ce que je cherchais à dire avec Sorel, c'est que l'Eglise a en effet pu considérer que la mythologie latine s'opposait à la foi. On est bien sûr pas dans la censure.
Image
Avatar de l’utilisateur
Mîrmegil
Ⓐdmin
 
Messages: 1945
Inscription: 19 Oct 2005, 15:08
Localisation: Dans les tuyaux

Suivante

Retourner vers Commentaires des Nouvelles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités