Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopdie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum Potterfiction Radio Indpendante  Transmission Magique Bavardage Beedle Blog

J.K Rowling dans HP: une vision idéale des mères?

Pour parler librement de Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé, et des tomes précédents

Re: J.K Rowling dans HP: une vision idéale des mères?

Messagepar Whiti » 19 Juin 2012, 19:11

Seulement toi, tu ne sais pas lire un livre qui dit clairement que cette femme nourris son propre marmot au point de le tuer (ou le mettre en grave danger de santé !) tellement il a de graisse. Et qu'en plus elle n'accepte l'enfant de sa sœur que par menace de Gandalf Dumbledore.
Humf.
ImageImageImage
UN POUR TOUS ET TOUS POUSSINS Image
Avatar de l’utilisateur
Whiti
Lecteur fanatique
 
Messages: 2078
Inscription: 11 Nov 2007, 16:20
Localisation: Pas là où tu penses.

Re: J.K Rowling dans HP: une vision idéale des mères?

Messagepar Wendy » 19 Juin 2012, 19:16

Pétunia me fait penser à une fable d'Esope que j'avais apprise en seconde.


Un Singe avait deux Petits jumeaux. Il en aimait un passionnément, et ne pouvait souffrir l'autre. Le favori était fort agile, dansait et sautait avec une grande légèreté, et faisait habilement toutes sortes de singeries. Mais un jour par malheur il se démit une jambe en sautant, et commença à jeter de hauts cris. Le père qui l'entendit, accourut incontinent, le prit entre ses bras, et le serra d'une si étrange force, qu'il l'étouffa à force de l'embrasser.


Ne me demandez pas pourquoi. :mrgreen:
Image
There's no point being grown-up if you can't be childish sometimes.

UN POUR TOUS ET TOUS POUSSINS Image
Avatar de l’utilisateur
Wendy
Rédacteur
 
Messages: 3821
Inscription: 02 Nov 2005, 14:24
Localisation: dans les nuages ^^"

Re: J.K Rowling dans HP: une vision idéale des mères?

Messagepar Tappu Nottep » 19 Juin 2012, 19:22

C'est vrai que ça y fait un peu penser^^

Wendy a écrit:accourut incontinent

C'est drôle, quand je lis ça à chaud sans faire attention, je comprends que la fonction adverbiale du mot ait perdu de son usage :lol:
Image Image Image
N.I.H.I.L.I.S.T.E. du CFLM
Avatar de l’utilisateur
Tappu Nottep
Auror
Auror
 
Messages: 2791
Inscription: 07 Jan 2010, 00:18
Localisation: in the Court of the Crimson King

Re: J.K Rowling dans HP: une vision idéale des mères?

Messagepar Nam » 19 Juin 2012, 19:48

Whiti a écrit:Seulement toi, tu ne sais pas lire un livre qui dit clairement que cette femme nourris son propre marmot au point de le tuer (ou le mettre en grave danger de santé !) tellement il a de graisse. Et qu'en plus elle n'accepte l'enfant de sa sœur que par menace de Gandalf Dumbledore.
Humf.


La façon qu'a une mère d'apporter de l'amour à son enfant ne ressemble pas toujours à la "norme", Pétu rend heureux Dud' en le gavant, en offrant des cadeaux, bref en le gâtant à la mort, cependant son amour pour ce gros lard est sûrement absolu et robuste, c'est à prendre en compte quand même je pense.
Image
Avatar de l’utilisateur
Nam
B.C.B.G. de la Gazette
 
Messages: 1769
Inscription: 05 Aoû 2005, 20:36
Localisation: Elsass

Re: J.K Rowling dans HP: une vision idéale des mères?

Messagepar Puppet » 19 Juin 2012, 19:57

Tappu > :lol:

Et sinon je suis d'accord avec Nam : je pense que l'amour de Petunia pour Dudley n'est pas moins grand que celui de n'importe quelle autre mère de la saga pour ses enfants. De là à dire qu'elle a un amour maternel pour Harry comme Lindsay, en revanche, il y a un pas que je n'esquisserai pas.
UN POUR TOUS ET TOUS POUSSINSImage ImageImageImage Image - Official cow-girl de l'OdP Image -
Avatar de l’utilisateur
Puppet
Rédacteur
 
Messages: 2855
Inscription: 27 Avr 2007, 20:26

Re: J.K Rowling dans HP: une vision idéale des mères?

Messagepar Splash-slash » 19 Juin 2012, 20:01

Et Alice ! (whouou!)
Tout le monde oublie toujours cette maman très courageuse qui a résisté à la torture et qui végète dans un lit d'hopital en mangeant des chewing gums :(
Image
Un pour tous, tous poussins ! Image
Avatar de l’utilisateur
Splash-slash
Rédacteur
 
Messages: 1006
Inscription: 22 Avr 2010, 18:47

Re: J.K Rowling dans HP: une vision idéale des mères?

Messagepar Wendy » 19 Juin 2012, 20:02

Splash-slash a écrit:Et Alice ! (whouou!)
Tout le monde oublie toujours cette maman très courageuse qui a résisté à la torture et qui végète dans un lit d'hopital en mangeant des chewing gums :(

Ce n'est pas vrai ! J'en ai parlé dans mon premier message !
Image
There's no point being grown-up if you can't be childish sometimes.

UN POUR TOUS ET TOUS POUSSINS Image
Avatar de l’utilisateur
Wendy
Rédacteur
 
Messages: 3821
Inscription: 02 Nov 2005, 14:24
Localisation: dans les nuages ^^"

Re: J.K Rowling dans HP: une vision idéale des mères?

Messagepar Loocat » 19 Juin 2012, 20:24

Je suis d'accord pour dire que, certes Pétunia aime son fils, mais elle ne fait pas réellement son bonheur, ou plus précisément elle ne songe pas assez à son bien être (contrairement à ce qu'elle croit en le gavant et en me lui fixant pas des limites)... autant pourrir un enfant n'est jamais bon, ce n'est pas lui rendre servir!
Si on aime vraiment un personne, il faut savoir lui dire "non", quitte à entrer en conflit avec elle.

Pour ce qui est d'Alice, on ne peut pas vraiment savoir si oui ou non elle était une bonne mère (même si je pense que oui!) car elle est devenue folle peu de temps après la naissance de Neville (tout comme Tonks, qui est morte peu après la naissance de Teddy)!
Pour ce qui est de la grand-mère, je la trouve un peu dure et trop cassante avec Neville... c'était peut-être là son erreur car, si ça se trouve, c'est elle qui a rendu Neville si peu sûr de lui en tant que sorcier!
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Loocat
Amateur de la Gazette
 
Messages: 223
Inscription: 10 Juin 2012, 02:16
Localisation: A Pré-au-lard

Re: J.K Rowling dans HP: une vision idéale des mères?

Messagepar Nam » 19 Juin 2012, 22:00

D'un point du vu éthique elle ne fait pas son bonheur, mais d'un point de vue personnel si, c'est un autre registre de bonheur-itude quoi...
Image
Avatar de l’utilisateur
Nam
B.C.B.G. de la Gazette
 
Messages: 1769
Inscription: 05 Aoû 2005, 20:36
Localisation: Elsass

Re: J.K Rowling dans HP: une vision idéale des mères?

Messagepar le mage amnésique » 19 Juin 2012, 22:07

Je suis d'accord pour dire que, certes Pétunia aime son fils, mais elle ne fait pas réellement son bonheur, ou plus précisément elle ne songe pas assez à son bien être (contrairement à ce qu'elle croit en le gavant et en me lui fixant pas des limites)... autant pourrir un enfant n'est jamais bon, ce n'est pas lui rendre servir!
Si on aime vraiment un personne, il faut savoir lui dire "non", quitte à entrer en conflit avec elle.


Là on rentre dans les considérations du genre "faire ça = 3 points de plus dans la colonne bonne maman" hors je pense qu'il n'y a pas de comportement standard pour une mère qui veut le bonheur de sa progéniture. Une relation peut prendre beaucoup de formes, y compris certaines qui peuvent avoir l'air malsaine mais qui sont les seuls viables pour aboutir à une relation faite de bonheur partagé.
Dire "elle lui accorde trop de choses" c'est rentrer dans une vision personnel, c'est ce que toi tu ferais si tu étais Pétunia, priver Dudley. Mais il ne s'agit pas d'une règle universellement applicable pour faire le bonheur des enfants.
Image Image
Avatar de l’utilisateur
le mage amnésique
Auror Metallique
Auror Metallique
 
Messages: 4052
Inscription: 14 Déc 2003, 20:38
Localisation: A bord du Nostromo.

Re: J.K Rowling dans HP: une vision idéale des mères?

Messagepar Loocat » 19 Juin 2012, 22:33

Dire "elle lui accorde trop de choses" c'est rentrer dans une vision personnel, c'est ce que toi tu ferais si tu étais Pétunia, priver Dudley. Mais il ne s'agit pas d'une règle universellement applicable pour faire le bonheur des enfants.


C'est pas qu'elle lui accorde trop de choses, c'est qu'elle le met en danger (involontairement bien sûr)... sans le priver, elle pourrait au moins ne pas l'encourager (mais, dans le tome 4, enfin elle ne nie plus l'évidence). Aimer quelqu'un, c'est pas dire "amen" à tout ce que cette personne désire, surtout si ce qu'elle désire est dangereux pour elle.
(pour raconter ma vie (lol), il y encore 4 ans j'étais un peu rondouillette et mon père était assez objectif pour me le dire et m'aimait assez pour m'aider à perdre quelques kilos même si j'en avais pas forcément envie... résultat je me sens bien mieux maintenant! Il a eu raison de s'en préoccuper! ^^)
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Loocat
Amateur de la Gazette
 
Messages: 223
Inscription: 10 Juin 2012, 02:16
Localisation: A Pré-au-lard

Re: J.K Rowling dans HP: une vision idéale des mères?

Messagepar le mage amnésique » 20 Juin 2012, 07:38

C'est pas qu'elle lui accorde trop de choses, c'est qu'elle le met en danger (involontairement bien sûr)... sans le priver, elle pourrait au moins ne pas l'encourager (mais, dans le tome 4, enfin elle ne nie plus l'évidence). Aimer quelqu'un, c'est pas dire "amen" à tout ce que cette personne désire, surtout si ce qu'elle désire est dangereux pour elle.


Mais c'est sur ça que je ne suis pas d’accord justement. Dire amen à tout ce qu'il veut c'est peut-être ça leur bonheur. C'est cette généralisation qui me gêne, surtout au vu de la complexité intrinsèque des relations humaines qui ne doivent souffrir d'aucunes règles normées. Si le bonheur d'une relation repose sur, je ne sais pas moi, le nettoyage journalier des crottes de chien du quartier, ça peu avoir l'air malsain mais si ils sont heureux comme ça je ne vois pas ce qu'on irait faire à leur faire changer de cap.
Et puis je contredis ton exemple (sans en remettre en cause la justesse, mais encore une fois je réitère que ça a marché pour toi mais qu'un autre voudra peut-être autre chose, tout le monde ne veut pas être mince, il y a beaucoup de pays et de cultures ou ça reste bien vu d'avoir des formes), Dudley n'a pas l'air de se sentir mal, c'est un caïd qui domine son quartier et qui fait la loi à son école avec sa bande de molosse, il n'a pas l'air de souffrir de son poids je trouve.
Image Image
Avatar de l’utilisateur
le mage amnésique
Auror Metallique
Auror Metallique
 
Messages: 4052
Inscription: 14 Déc 2003, 20:38
Localisation: A bord du Nostromo.

Re: J.K Rowling dans HP: une vision idéale des mères?

Messagepar Pantalaemon » 25 Sep 2012, 09:43

Voilà, mon opinion est publiée ^^

http://www.gazette-du-sorcier.com/Les-m ... otter,1471

En deux mots, pour moi, Jo offre quelques visions de mères idéales mais, quand on gratte un peu, on en découvre quelques-unes avec des lacunes considérables.
Et je ne parle même pas de Mérope Gaunt/Jedusor qui est également loin d'être la mère idéale.
Image
You don’t have sex near unicorns. It’s an ironclad rule. It’s tacky. (JK Rowling)
Known. Some. Call. Is. Air. Am.
Avatar de l’utilisateur
Pantalaemon
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
 
Messages: 7005
Inscription: 29 Juin 2007, 16:49
Localisation: Parmi les ruines de vers brisés.

Re: J.K Rowling dans HP: une vision idéale des mères?

Messagepar Llewellyn » 26 Sep 2012, 20:55

Pantalaemon a écrit:Voilà, mon opinion est publiée ^^
http://www.gazette-du-sorcier.com/Les-m ... otter,1471

Très bel article, qui rappelle que les mères ont eu une mère, laquelle a influencé leurs filles. Il faut aussi tenir compte de la résilience psychologique éventuelle des enfants. Celle de Harry semble avoir été particulièrement forte.

Des résultats récents de recherche en génétique montrent que des mères rates stressées ont des petits qui deviennent des mères craintives, passives et négligentes ; et les petits de la génération suivante sont anxieux et nerveux.

La source pour qui serait intéressé :
Spoiler (cliquez pour révéler) :
 


J'ai retrouvé où Dumbledore accuse Pétunia et Vernon de maltraiter leur fils, c'est tome 6, chapitre 3, page 68 (format poche) :
Dumbledore rappelle aux Dursley qu'ils n'ont pas traité Harry comme il l'avait souhaité il y a 15 ans, mais « au moins il n'aura pas subi les terribles dommages infligés au malheureux garçon assis entre vous » [oui, il parle de Dudley !]
« Hor befe gallet en em ober lazhañ, pe gwashoc'h bezañ kas en-dro. » Hermione
« On aurait pu se faire tuer, ou pire être renvoyés. »

Harry Potter ha maen ar furien
Avatar de l’utilisateur
Llewellyn
A.P.T.E. à la Gazette
 
Messages: 1043
Inscription: 26 Aoû 2009, 18:55
Localisation: Médicomage à Caerdydd, Ysbyty Athrofaol Cymru

Re: J.K Rowling dans HP: une vision idéale des mères?

Messagepar Jacta » 05 Nov 2012, 10:58

J'ai un exemple de "mauvaise mère" ! Alors après ça dépend ce qu'on appelle mauvaise mais la mère de Sirius est infecte ! Elle a tout de même brûlé le visage de son fils sur la tapisserie !
"Souvent, j'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot dans les abîmes du passé, comme l'insecte qui flotte au gré d'un fleuve sur quelque brin d'herbe." - Honoré de Balzac.

Image
Avatar de l’utilisateur
Jacta
Lecteur assidu
 
Messages: 113
Inscription: 04 Nov 2012, 20:28
Localisation: J'aimerais bien le savoir...

PrécédenteSuivante

Retourner vers Tomes I à VI - L'intégralité

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron