Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopdie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum Potterfiction Radio Indpendante  Transmission Magique Bavardage Beedle Blog

Les films: l'heure du bilan

Parlez ici des "films" (succession d'images fixes donnant l'impression d'un mouvement) réalisés par les Moldus sur le thème de Harry Potter

Re: Les films: l'heure du bilan

Messagepar le mage amnésique » 18 Juil 2011, 12:34

Ben je vois pas pourquoi on exigerait qu'il lise les livres. C'est un acteur et il fait simplement son job, et même si il doit y avoir une très forte implication dans ce métier il peut se contenter de se cantonner au script et à une vision juste global de l'histoire.
Je ne trouve pas que c'est faire preuve de respect que de se forcer à lire une œuvre.
Image Image
Avatar de l’utilisateur
le mage amnésique
Auror Metallique
Auror Metallique
 
Messages: 4052
Inscription: 14 Déc 2003, 20:38
Localisation: A bord du Nostromo.

Re: Les films: l'heure du bilan

Messagepar °Snitch° » 18 Juil 2011, 13:28

Très bon résumé Zini ;)

Ayant vu les essais de Dan (et des deux autres) dans l'Ultimate Edition ("Le petit bout..." pour ceux qui visualisent :mrgreen: ), il était assez bon à ses début (et lors de cette séance). Personnellement, le jeu du trio dans le 1 me satisfait, ils sont attachants par leur jeune âge,...
Je suis par contre d'accord que ça se gâte par la suite par contre.
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
°Snitch°
G.U.I.D.E. de la Gazette
 
Messages: 1531
Inscription: 20 Juil 2009, 19:06
Localisation: Là-Haut, chez les fous..

Re: Les films: l'heure du bilan

Messagepar Rtlighter » 18 Juil 2011, 16:43

le mage amnésique a écrit:Ben je vois pas pourquoi on exigerait qu'il lise les livres. C'est un acteur et il fait simplement son job, et même si il doit y avoir une très forte implication dans ce métier il peut se contenter de se cantonner au script et à une vision juste global de l'histoire.


Il peut en effet.De même que certains nouveaux peuvent penser qu'il n'est pas forcément nécessaire de poster leur présentation sur le forum. :P une sorte de convention , sans doute.
C'est juste que je le sentais fortement impliqué ,et que j'ai évalué les efforts qu'il peut dépenser à essayer d'intégrer le personnage ,à la hauteur de sa prestation qui dépasse le minimum syndical qu'aurait donné un acteur moyen ,je trouve .Ça voudrait dire que c'est un bon acteur tout simplement .

ps: je la posterai cette présentation bien sur ! :oops:
Seuls les Siths raisonnent dans l'absolu !!!
Avatar de l’utilisateur
Rtlighter
Nouveau lecteur
 
Messages: 26
Inscription: 13 Juil 2011, 18:50

Re: Les films: l'heure du bilan

Messagepar Puppet » 18 Juil 2011, 17:18

L'acteur s'est sans doute renseigné sur le personnage de Lupin pour savoir comment l'incarner au mieux - et l'histoire lui était apportée par le scenario. Ce n'est pas être peu professionnel que de ne pas avoir lu le livre, du moment qu'il prépare correctement son rôle, en essayant de comprendre au mieux le personnage (et je ne suis pas certaine que la lecture du livre soit indispensable à cela). Et après tout, si tu trouves sa performance si bonne (ce n'est pas mon cas, mais ça, c'est juste une question de jugement), c'est qu'il doit avoir réussi sa préparation !
UN POUR TOUS ET TOUS POUSSINSImage ImageImageImage Image - Official cow-girl de l'OdP Image -
Avatar de l’utilisateur
Puppet
Rédacteur
 
Messages: 2855
Inscription: 27 Avr 2007, 20:26

Re: Les films: l'heure du bilan

Messagepar ZiNi59 » 20 Juil 2011, 04:37

le mage amnésique a écrit:Ben je vois pas pourquoi on exigerait qu'il lise les livres. C'est un acteur et il fait simplement son job, et même si il doit y avoir une très forte implication dans ce métier il peut se contenter de se cantonner au script et à une vision juste global de l'histoire.
Je ne trouve pas que c'est faire preuve de respect que de se forcer à lire une œuvre.

A vrai dire, qu'un Thewlis n'ait pas lu le livre pour son rôle, ça ne me choque pas plus que ça non plus, d'autant qu'ils ont zappé au scénar' le côté un peu lâche sur les bords de Lupin. Mais pour des acteurs avec des rôles plus centraux, ça me gêne un peu plus dans ce genre de rôle. En plus, bien souvent les scénarios sont des bons gros pavés, donc quitte à se taper 200 pages de scénar', autant lire le bouquin!
Avatar de l’utilisateur
ZiNi59
Lecteur fanatique
 
Messages: 2556
Inscription: 03 Avr 2007, 18:36
Localisation: dans les bras de choupi, la dame de mes pensées...

Re: Les films: l'heure du bilan

Messagepar Viviane » 20 Juil 2011, 07:17

Bravo Zini pour ce pavé magistral. Je partage pas mal de tes points de vue (sauf sur le 7.2.) et effectivement pour moi l'erreur MONSTRE c'est le foirage total de toutes les fins de film à partir du 4 avec des modifications qui sont des contresens absolus.

Pour le jeu des acteurs, je regretterai toujours que Colin Firth n'ait pas été Sirius... miam ! second regret en apprenant que Hugh Grant aurait pu être Lockart mais Brannagh le joue suffisamment bien pour faire passer.
Sur le trio, Dan est fade, et en plus il est tout petit :D à partir du moment où il a 16 17 ans dans le film ça m'a gêné, il arrive à l'épaule des acteurs adultes, du coup ça me donne l'impression qu'il est coincé à 14 ans. Toutes les filles sont plus grandes.
Emme Watson s'en tire bien même si effectivement elle nous livre une version mondifiée d'Hermione.
Rupert Grint est pour moi la grande surprise, il arrive à sortir de ce Ron niais pour nous livrer un vrai travail d'acteur dans le 7.1. (il est vraiment en arrière plan dans le 7.2). Et puis lui il a grandi :wink:
la Dame du Lac
Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse
Le blog d'Adam
Image
Avatar de l’utilisateur
Viviane
Maugrey de la Gazette
Maugrey de la Gazette
 
Messages: 3768
Inscription: 28 Déc 2005, 16:33
Localisation: 92

Re: Les films: l'heure du bilan

Messagepar Mid- » 03 Oct 2011, 19:13

Je suis dans l'ensemble d'accord avec le post de Zini59. Les films HP, pour moi, ont été globalement une déception, même s'il y a eu des bonnes surprises (David Tennant :amour: ), et qu'à part le sixième, malgré les défauts, j'arrivais encore à me dire "au moins, j'ai passé un bon moment". Je comprends qu'une adaptation ne se doive pas d'être complètement fidèle au livre, et que ce soit la vision apportée par les réalisateurs qui soit intéressante, mais dans ce cas-ci, non, juste non. On dirait vraiment que toute leur imagination est passée dans les effets spéciaux, mais niveau scénario et travail sur les personnages, c'est bâclé.

Je rajouterai une chose qui me déplait amplement, c'est la psychologie des personnages qui est souvent massacrée. Par moments, c'est à croire qu'ils ont tout recadré pour correspondre aux stéréotypes qu'on retrouve dans ce genre de fictions.

Prenons simplement le trio: dans les films, il est composé d'un héros, de la "fille", et d'un boulet qui n'est là que pour assurer le quota de gags.
Dans les livres, il n'a jamais été question de ça. Parce que JKR est un auteur brillant qui se joue des clichés. Rien que le fait que Ron soit quasi destiné à être un faire-valoir mais que justement, il n'en est pas un, ça prouve qu'elle a été très intelligente sur la question. Parce que dans le trio, tous trois ont leurs forces et leurs faiblesses, et ils se complètent. Mais dans les films, si Harry plutôt acceptable, Hermione est limite parfaite et Ron est un bouffon. Le héros, la fille intelligente et le boulet de service. Parce que c'est un schéma tellement souvent utilisé que certaines personnes ne perçoivent même plus les nuances quand un auteur de talent leur en montre. Je pense que la faute en revient à Steve Kloves (qui a scénarisé sept des huit films), celui-ci aime beaucoup Hermione, et ça se sent car elle est tout bonnement sublimée dans les films. Elle est trop belle (j'insiste sur le trop, je ne dis pas qu'elle est supposée être une véritable mocheté, mais au Bal de Noël, elle est supposée avoir tellement changé que même ses meilleurs amis mettent un temps à la reconnaître), elle a trop de sang froid (quand elle rencontre Graup, elle est supposée paniquer, pas le dresser et dire "Fallait juste être ferme avec lui!"), et elle n'est pas sensée être toujours celle qui trouve la solution, qui avait deviné que Harry était un Horcrux ect. Ron, de son côté, n'est pas un boulet/froussard/glouton, ce personnage est déjà suffisamment traîné dans la boue comme ça, pas besoin que les films le stigmatisent ainsi! Il ne devrait pas hurler et couiner autant au moindre danger. Ce qu'on aurait du retenir de la scène des araignées, c'est qu'il était assez courageux et loyal pour aider Harry malgré sa phobie, et non qu'il poussait des petits cris en ayant l'air à deux doigts de se faire dessus. Dans la Cabane Hurlante, il ne chouine pas sur sa jambe cassée et il n'est pas le seul à avoir peur du loup-garou, non, il est supposé se dresser devant un Sirius sur le moment présumé méchant et dangereux pour lui lancer effrontément la réplique qu'Hermione lui a volée (désolée, mais entre son attitude de rebelle avec Trelawney et son coup de poing à Draco, elle était déjà assez valorisée dans ce film comme ça), et avec le Filet du Diable, Ron n'avait pas plus de mal que les autres à se détendre, au contraire, c'est quand même lui qui a le sang froid de rappeler à Hermione qu'elle est une sorcière et qu'elle peut créer du feu par magie!

Bref, je vais pas toutes les faire, mais, moi, ça me paraît évident: Ron est descendu dans les films alors qu'Hermione est sublimée. Après, les acteurs sont en partie responsables, mais là il faut garder toute proportion, ils ont quand même fait ce qu'on leur avait demandé, et pour les premiers volet, on peut leur pardonner le manque d'expérience. Après, je trouve qu'Emma est la seule à ne pas s'être améliorée.

Donc, voilà, les films HP, des blockbusters qui veulent entrer dans le moule, mais qui ratent le coche.
Dernière édition par Mid- le 03 Oct 2011, 21:54, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Mid-
Nouveau lecteur
 
Messages: 17
Inscription: 21 Fév 2010, 23:26

Re: Les films: l'heure du bilan

Messagepar Llewellyn » 03 Oct 2011, 20:49

Mid- et ceux d'avant,

Bonne critique que je partage.
On peut faire la supposition que le film « se doit » d'être schématique et simplifié, sans finesse ni délicatesse ; faire dans le spectaculaire grâce aux effets spéciaux ; insister sur des comportements et des traits de caractère faciles à décoder.

Bref, à l'inverse du texte de Joanne Rowling.

Il y a tout de même de bons passages, mais quels regrets qu'ils soient disséminés autant que rares.
« Hor befe gallet en em ober lazhañ, pe gwashoc'h bezañ kas en-dro. » Hermione
« On aurait pu se faire tuer, ou pire être renvoyés. »

Harry Potter ha maen ar furien
Avatar de l’utilisateur
Llewellyn
A.P.T.E. à la Gazette
 
Messages: 1043
Inscription: 26 Aoû 2009, 18:55
Localisation: Médicomage à Caerdydd, Ysbyty Athrofaol Cymru

Re: Les films: l'heure du bilan

Messagepar ZiNi59 » 11 Oct 2011, 23:48

Un défenseur (ou une défenseuse) de Ron, on va bien s'entendre :D Fin d'un point de vue global, c'est ce que je disais notamment avec DD, un seul trait de leur personnalité est choisi puis généralisé. Moi, ça m'a outré surtout pour Rogue, parce que très franchement dans les films, jusqu'à ce qu'il tue DD, il n'a rien d'excessivement méchant.
Avatar de l’utilisateur
ZiNi59
Lecteur fanatique
 
Messages: 2556
Inscription: 03 Avr 2007, 18:36
Localisation: dans les bras de choupi, la dame de mes pensées...

Précédente

Retourner vers Les Films

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron