Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopdie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum Potterfiction Radio Indpendante  Transmission Magique Bavardage Beedle Blog

La sexualité de Voldemort

Ici se tient la Faculté (virtuelle) de magicologie.
Son but est de résoudre les problèmes qui se posent dans les différents tomes des aventures de Harry Potter.

Re: La sexualité de Voldemort

Messagepar Slytherin » 10 Déc 2012, 16:17

Peut-être, je sais pas. C'est dans les tous premiers chapitres l'histoire des Malfoys non ? Pour être honnête, mes souvenirs
sont un peu flous ;)
Avatar de l’utilisateur
Slytherin
Lecteur assidu
 
Messages: 174
Inscription: 12 Oct 2011, 14:52
Localisation: Pigfarts Pigfarts here I come...

Re: La sexualité de Voldemort

Messagepar Barthemius » 11 Déc 2012, 12:31

A vrai dire quand je parlais des lords anglais, je ne parlais pas tant en termes de classe sociale moldue, qu'en terme de référence culturelle propre à l'Angleterre. Pour moi toute cette histoire de sang pur, les Black, les Malefoy, ça me fait clairement penser à une sorte de "noblesse", d'aristocratie, qui ressemblerait beaucoup par certains traits à celle que l'on connaît chez les moldus, notamment en angleterre. Du coup c'est plutôt dans cette perspective que je perçoit l'appellation "Lord", qui de toute façon signifie "seigneur" ou "maître" en dehors de toute référence religieuse ou de classe sociale, même si elle est bien-sûr utilisée dans ces deux cas. Après, chacun peut voir la chose comme il veut, of course ;)
Image
Gazetteur le plus vert de la St Patrick & Recrue de l'Année 2010
Avatar de l’utilisateur
Barthemius
Lecteur fanatique
 
Messages: 2235
Inscription: 26 Jan 2010, 23:42
Localisation: Dans son bureau du D.R.I.N.G

Re: La sexualité de Voldemort

Messagepar Slytherin » 11 Déc 2012, 17:22

Donc dans ce cas la référence viendrait de Jo et pas de Voldemort c'est ça ?
Avatar de l’utilisateur
Slytherin
Lecteur assidu
 
Messages: 174
Inscription: 12 Oct 2011, 14:52
Localisation: Pigfarts Pigfarts here I come...

Re: La sexualité de Voldemort

Messagepar Luna Lupin » 31 Jan 2013, 23:17

Je ne sais pas si quelqu'un a déjà posté ce lien sur la gazette, mais:
http://profondeurdechamps.org/2012/06/1 ... voldemort/

Un article dont les paragraphes suivant en parlent:
psychanalyse de Voldemort a écrit:Onze ans plus tard, Tom Jedusor présente un tableau clinique qui évoque la perversion. Il sait se faire enjôleur ou menaçant. Il ne fait pas mystère de ses vols, de sa ruse, de sa cruauté. Il semble incapable d’éprouver le moindre remords. Rien ne le gêne, et l’on devine que, dans la caverne où il avait entraîné une fille et un garçon, il s’est octroyé une première expérience sexuelle ; Dumbledore insiste d’ailleurs sur la précocité de ses pouvoirs. Cela seul peut expliquer son attachement pour la grotte où il a caché le médaillon de Serpentard, et pourquoi il faut donner des gouttes de sang – le sang de l’hymen – pour y pénétrer (VI, 13 et 26).

À Poudlard, c’est le séducteur qui prévaut. Encore n’y a-t-il, dans le « groupe » dont il est le chef, que des « garçons » (VI, 23). Tom Jedusor fait alors penser à un célèbre pervers, Dorian Gray – le héros d’Oscar Wilde (1891), – si beau, si séduisant, dont les crimes n’enlaidissaient pas le visage mais le portrait qui, d’ailleurs, préfigure les horcruxes.

Sauf que Voldemort n’a rien d’homosexuel et même rien de sexuel. De façon symbolique, les pages de son journal intime sont restées vierges (II, 13), comme si cet adolescent plein de secrets était dépourvu d’intimité, car ce sont justement les blessures et les failles que recueille un journal intime. Il a joué de sa séduction (VI, 18 et 20), mais on a plutôt l’impression que la sexualité ne l’a jamais intéressé, soit qu’il l’interprétât comme une faiblesse, soit que tuer lui ait suffi. La reconstitution de ses crimes atteste qu’il ne violait pas ; il était prêt à épargner Lily (VII, 17). Ce qu’on voit de Bellatrix suggère qu’elle est amoureuse de lui, qu’elle s’offre en esclavage, mais la fureur de Voldemort quand il la voit périr n’implique aucun amour entre eux (V, 36, VII, 1 et 36).
Image °_° Image ImageImage Le complot du chou rouge en vérité violet....théorie du complot moldu.
Avatar de l’utilisateur
Luna Lupin
Sorcier Angoissé de Répondre aux Sujets
 
Messages: 1237
Inscription: 17 Déc 2007, 00:25
Localisation: quelque part, mais je cherche encore où ou jusqu'où, la vie quoi

Re: La sexualité de Voldemort

Messagepar Barthemius » 01 Fév 2013, 18:41

J'ai lu en diagonale, mais je trouve ça assez intéressant ! C'est peut-être un peu extrapolé, ou capillotracté à certains moments, mais malgré tout assez bien vu et écrit ! En tout cas c'est un apport tout à fait pertinent au débat de ce topic !!
Image
Gazetteur le plus vert de la St Patrick & Recrue de l'Année 2010
Avatar de l’utilisateur
Barthemius
Lecteur fanatique
 
Messages: 2235
Inscription: 26 Jan 2010, 23:42
Localisation: Dans son bureau du D.R.I.N.G

Re: La sexualité de Voldemort

Messagepar Llewellyn » 01 Fév 2013, 19:13

#
Dernière édition par Llewellyn le 17 Mai 2014, 20:16, édité 1 fois.
« Hor befe gallet en em ober lazhañ, pe gwashoc'h bezañ kas en-dro. » Hermione
« On aurait pu se faire tuer, ou pire être renvoyés. »

Harry Potter ha maen ar furien
Avatar de l’utilisateur
Llewellyn
A.P.T.E. à la Gazette
 
Messages: 1043
Inscription: 26 Aoû 2009, 18:55
Localisation: Médicomage à Caerdydd, Ysbyty Athrofaol Cymru

Re: La sexualité de Voldemort

Messagepar Barthemius » 01 Fév 2013, 21:37

Llewellyn a écrit:
Sauf que Voldemort n’a rien d’homosexuel et même rien de sexuel. De façon symbolique, les pages de son journal intime sont restées vierges (II, 13), comme si cet adolescent plein de secrets était dépourvu d’intimité, car ce sont justement les blessures et les failles que recueille un journal intime. Il a joué de sa séduction (VI, 18 et 20), mais on a plutôt l’impression que la sexualité ne l’a jamais intéressé, soit qu’il l’interprétât comme une faiblesse,
L'activité sexuelle consiste à se livrer totalement à l'Autre, à subir la "petite mort" qui suit l'orgasme. Impensables l'un et l'autre pour Voldemort !
C'est aussi en contradiction avec le paragraphe précédent, sexe, ou pas ? :wink:
C'est ce paragraphe, qui me faisait trouver le texte intéressant, car il nuance justement tout le reste, et tous ceux (y compris ce monsieur lui-même) qui tiennent absolument à développer des théories compliquées sur l'éventuelle sexualité de Voldemort. A trop vouloir remplir le vide de l'histoire sur cet aspect du personnage, on n'en vient presque à oublier le vide lui-même.

En revanche, je suis tombé sur un article assez effarant du même François Cromba. Je ne sais pas si c'est de l'humour ou pas, mais il ne contribue pas à changer l'image souvent caricaturale que l'on peut avoir des psychanalistes et de leurs marottes. :lol:
http://profondeurdechamps.org/2012/09/21/harry-potter-le-mot-cache/ Pour ceux qui auraient la flemme de lire tout, la thèse de ce personnage est cette fois ci qu' Harry Potter serait une liponymie, c’est-à-dire "un texte qui gravite autour d’un mot qui n’est écrit nulle part, mais que le lecteur doit deviner parce que c’en est la clé." Je vous laisse deviner le mot en question. Un indice : il est remplacé dans les bouquins par le mot "baguette magique". En effet, ce mot a de grands pouvoirs...
(Je ne sais pas si ce texte a sa place sur ce topic, ni même sur le forum (xd), mais comme c'était dans la continuité de la discussion (et sur un thème similaire :mrgreen: ), je le met à la suite.
Image
Gazetteur le plus vert de la St Patrick & Recrue de l'Année 2010
Avatar de l’utilisateur
Barthemius
Lecteur fanatique
 
Messages: 2235
Inscription: 26 Jan 2010, 23:42
Localisation: Dans son bureau du D.R.I.N.G

Re: La sexualité de Voldemort

Messagepar Llewellyn » 02 Fév 2013, 08:40

Barthemius, merci d'avoir déniché ce texte, encore plus psychanalytique que le premier. :chien:
La psychanalyse n'est qu'une pseudo-science ; par contre elle a eu l'avantage de renouveler l'aperception qu'on peut avoir de la nature humaine (depuis Freud), mais elle est vraiment trop sexo-centrée. :roll:
Dernière édition par Llewellyn le 17 Mai 2014, 20:16, édité 1 fois.
« Hor befe gallet en em ober lazhañ, pe gwashoc'h bezañ kas en-dro. » Hermione
« On aurait pu se faire tuer, ou pire être renvoyés. »

Harry Potter ha maen ar furien
Avatar de l’utilisateur
Llewellyn
A.P.T.E. à la Gazette
 
Messages: 1043
Inscription: 26 Aoû 2009, 18:55
Localisation: Médicomage à Caerdydd, Ysbyty Athrofaol Cymru

Re: La sexualité de Voldemort

Messagepar Luna Lupin » 02 Fév 2013, 17:14

Barthemius a écrit: la thèse de ce personnage est cette fois ci qu' Harry Potter serait une liponymie, c’est-à-dire "un texte qui gravite autour d’un mot qui n’est écrit nulle part, mais que le lecteur doit deviner parce que c’en est la clé." Je vous laisse deviner le mot en question. Un indice : il est remplacé dans les bouquins par le mot "baguette magique". En effet, ce mot a de grands pouvoirs...
(Je ne sais pas si ce texte a sa place sur ce topic, ni même sur le forum (xd), mais comme c'était dans la continuité de la discussion (et sur un thème similaire :mrgreen: ), je le met à la suite.


Je crois que je l'ai déjà posté ailleurs mais tant pis, analystes, humoriste, ils sont plusieurs à avoir, dans la facilité, saisi cette perche (de la baguette) pour illustrer leur propos:
à 5min environ de la vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=j6l1Tb2zT0M
Image °_° Image ImageImage Le complot du chou rouge en vérité violet....théorie du complot moldu.
Avatar de l’utilisateur
Luna Lupin
Sorcier Angoissé de Répondre aux Sujets
 
Messages: 1237
Inscription: 17 Déc 2007, 00:25
Localisation: quelque part, mais je cherche encore où ou jusqu'où, la vie quoi

Re: La sexualité de Voldemort

Messagepar Billiwig » 04 Fév 2013, 14:08

Et si je me souviens bien il y a même un groupe facebook qui existe et qui propose de relire HP en remplaçant "baguette" par le "mot-clé qui n'est écrit nulle part" de M. Cromba. L'idée n'est pas nouvelle ! xD
(c'est d'ailleurs bien marrant mais je n'irais pas plus loin).

En tout cas, même si c'est réellement extrapoler les choses (donner à Rowling des idées qu'elle n'a sans doute pas eu), je trouve que cette interprétation de la baguette du sorcier a le mérite d'exposer clairement ce qui a déjà dû traverser l'esprit (mal tourné ?) de plusieurs d'entre nous à la lecture de certains passages... :lol:
A.R.M.E. B.I.O.L.O.G.I.Q.U.E du CFLMImage
Le serpent change de peau, non de nature - Proverbe persan
Avatar de l’utilisateur
Billiwig
Auror
Auror
 
Messages: 2642
Inscription: 11 Juin 2008, 09:07
Localisation: Entre ici et ailleurs...

Re: La sexualité de Voldemort

Messagepar Pantalaemon » 04 Fév 2013, 15:18

Billiwig a écrit:cette interprétation de la baguette du sorcier
En même temps, "cette interprétation" est à la racine du mythe de la sorcière.
La baguette et le balais sont des attributs phalliques, marquant le fait que "des femmes avec pouvoirs" c'est :
- contre nature
- parce qu'elle sont "masculines"

D'ailleurs, dans de nombreux procès de sorcières, elles n'étaient pas condamnées pour leurs "magie" (improuvable), ni même directement pour un "pacte avec le démon" (encore moins prouvable), mais à cause de leur comportement trop masculin (genre, porter un pantalon... Jeanne d'Arc ne fut pas la seule). [source : discussion avec une amie qui bosse sur les chasses aux sorcières en Grande-Bretagne]

Bref, la baguette signe du masculin, c'est pas vraiment nouveau ^^
Image
You don’t have sex near unicorns. It’s an ironclad rule. It’s tacky. (JK Rowling)
Known. Some. Call. Is. Air. Am.
Avatar de l’utilisateur
Pantalaemon
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
 
Messages: 7005
Inscription: 29 Juin 2007, 16:49
Localisation: Parmi les ruines de vers brisés.

Re: La sexualité de Voldemort

Messagepar Wendy » 04 Fév 2013, 17:42

Je rejoins ce que dit Panta sur les sorcières. Je travaille sur le personnage des magiciennes dans l'Antiquité, et ce qui ressort des textes que j'ai pu lire, c'est que les magiciennes sont contre natures parce qu'elles ont de quoi surpasser les hommes. (Il y a aussi l'angoisse de la castration qui peut entrer en jeu aussi.). Je n'ai pas tout lu sur la question, mais le plus souvent, les magiciennes sont "pires" que les mages dans les représentations parce qu'elles ne sont pas à leur juste place.

Mais il y a un point de vue sociologique qui entre en jeu : les sorcières se marginalisent, ne rentrent pas dans la norme. Elles agissent, échappent au rôle de l'épouse rangée, de la mère dévouée. ça me paraît certain.
Image
There's no point being grown-up if you can't be childish sometimes.

UN POUR TOUS ET TOUS POUSSINS Image
Avatar de l’utilisateur
Wendy
Rédacteur
 
Messages: 3821
Inscription: 02 Nov 2005, 14:24
Localisation: dans les nuages ^^"

Re: La sexualité de Voldemort

Messagepar Irinajedusor » 19 Mai 2013, 21:51

Je pense qu'étant jeune Tom Jedusor à dû se faire beaucoup draguer, et aurait à mon avis pu avoir des occasions de le faire, mais je pense seulement que ça n'était pas dans ses priorités et que les filles ne l'intéressaient pas plus que ça, je pense même qu'il s'obligeait à les draguer seulement pour avoir des renseignements ou quelque chose d'utile en retour...

EDIT : Honnêtement je pense que le sexe n'a pas pu attirer Jedusor pour le simple fait que dans le sexe il faut être à la disposition l'un de l'autre et accepter de donner du plaisir à l'autre, et ça je pense que Jedusor ne l'aurait jamais accepté ^^
Irinajedusor
Nouveau lecteur
 
Messages: 3
Inscription: 19 Mai 2013, 13:25
Localisation: Avec Tom Jedusor :)

Re: La sexualité de Voldemort

Messagepar Llewellyn » 20 Mai 2013, 17:01

Avoir des rapports sexuels pour Tom Jedusor, cela aurait été accepter qu'une femme prenne du pouvoir sur lui. :(
Pour un paranoïaque assoiffé de pouvoir, cela aurait été intolérable, insupportable, pour tout dire impensable. :afraid:
Sans oublier son désir effréné d'immortalité. Un rapport sexuel est en plus "une petite mort". :chien:
« Hor befe gallet en em ober lazhañ, pe gwashoc'h bezañ kas en-dro. » Hermione
« On aurait pu se faire tuer, ou pire être renvoyés. »

Harry Potter ha maen ar furien
Avatar de l’utilisateur
Llewellyn
A.P.T.E. à la Gazette
 
Messages: 1043
Inscription: 26 Aoû 2009, 18:55
Localisation: Médicomage à Caerdydd, Ysbyty Athrofaol Cymru

Re: La sexualité de Voldemort

Messagepar Tom Marvolo Riddle V » 21 Mai 2013, 19:24

Je pense que si Tom Jedusor avait eu une relation avec une femme, il aurait été très probable qu'il (inconsciemment, bien sûr) la prenne comme une mère, étant donné que sa mère est morte alors qu'il n'était qu'un bébé d'une heure, et qu'après aucune des femmes qui travaillait à l'orphelinat ne se soit comportée comme une mère de substitution, sa maîtresse aurait pu naturellement prendre la place de la mère. Surtout que n'ayant jamais eu de parents et qu'à poudlard il se comportait comme un ange, il n'a pas eu l'air d'avoir fait sa crise d'adolescence, sauf si évidement il l'a faite dans son orphelinat. Ce qui voudrait dire que sans crise d'adolescence il ne serait jamais vraiment devenu adulte. Ce qui expliquerait beaucoup de choses par la suite...
A méditer.
:scratch:
Avatar de l’utilisateur
Tom Marvolo Riddle V
Nouveau lecteur
 
Messages: 19
Inscription: 01 Jan 2011, 19:15

PrécédenteSuivante

Retourner vers Faculté de magicologie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron